AmélieBérard1 Amélie Bérard a eu la chance de finir son DEC en Arts et Lettres – Cinéma de façon unique à Paris. Chaque année, grâce au séjour d’études Thésée une vingtaine d’étudiants de tous les profils d’Arts et Lettres ont l’occasion de visiter Paris et de vivre une expérience mémorable, tout en découvrant les disciplines des arts et des lettres. « J’ai participé au projet Thésée, car je savais que j’aurais l’occasion d’apprendre, non seulement sur le milieu du cinéma, mais aussi sur les autres domaines des arts et lettres », explique Amélie.

 

Arts, gastronomie et marche

« Depuis que j’ai cinq ans, je rêve d’aller en France, partage Amélie. Quand j’ai su que je pourrais passer près de trois semaines à Paris, j’ai sauté sur l’occasion et je n’ai pas été déçue ! » Au cours de leur séjour, les étudiants ont visité des lieux mythiques, comme le musée du Louvre et la Tour Eiffel. Ils se sont également baladés dans les rues étroites de la ville, se laissant imprégner par la culture et l’ambiance parisienne.

Ces excursions à travers Paris les auront menés à une découverte inattendue pour certains : la nourriture française ! « Je suis tombée en amour avec la ville, mais aussi avec la nourriture ! J’ai toujours aimé cuisiné et, depuis mon retour, je songe sérieusement à suivre des cours de cuisine française, pour le plaisir », explique Amélie.

Et pour se déplacer d’un point à l’autre, les étudiants n’avaient qu’un seul moyen de transport : leurs jambes. « Je n’ai jamais autant marché de toute ma vie, affirme Amélie. Je conseille à tout le monde de participer à Thésée, mais de se prévoir de bons souliers de marche ! » Tous ces kilomètres lui ont toutefois permis de mieux découvrir Paris et ses trésors.

Plus qu’un voyage

Au cours des 18 jours de leur périple, les étudiants du profil Cinéma devaient tourner un court métrage qui constitue leur épreuve synthèse de programme. « Nous avions peur que les étudiants des autres programmes ne veuillent pas prendre une partie de leur temps libre à Paris pour prendre part au tournage, mais tout le monde a participé. Ce fut une expérience vraiment magique de filmer dans les rues de Paris avec mes collègues ! »

AmélieBérard2Le projet Thésée permet également aux participants de découvrir les œuvres et certains lieux de tournage étudiés tout au long de leur parcours collégial. « J’ai adoré voir en vrai les grandes fresques au musée du Louvre, alors que je ne les avais vues que sur des ordinateurs. La quantité de détails est impressionnante ! »

Choisir la bonne carrière

Pour beaucoup d’étudiants, les projets de mobilité étudiante représentent une occasion de découvrir de nouvelles passions. Dans le cas d’Amélie, participer à Thésée a fait bien plus que ça. « Avant de partir à Paris, je n’étais pas certaine que je voulais continuer dans le domaine du cinéma. Toutefois, pendant que je tournais mon court métrage là-bas, j’ai eu un déclic : je veux faire carrière dans ce domaine ! »

À tous ses collègues qui lui demandent s’ils devraient s’inscrire à Thésé, Amélie n’hésite pas une seconde : « J’ai tissé des liens avec des gens de mon domaine, j’ai découvert un pays que j’adore et j’ai eu la chance de tourner un film en France ! Il est certain que je recommande à tous les étudiants d’Arts et Lettres du Cégep de participer à Thésée ! »

 

Source: Catherine Tremblay, Direction des communications, des affaires publiques et des relations gouvernementales