Nicolas Houle, étudiant de 3e année en Construction d’aéronautique, est revenu enchanté de son séjour en Belgique. Nul doute qu’il gardera de son projet de mobilité étudiante un souvenir extraordinaire. « Vivre une expérience comme celle-ci une fois c’est bien, deux fois c’est encore mieux, et trois fois c’est excellent », a mentionné Nicolas qui n’aura, à son grand regret, pas la chance de vivre d’autres éditions Explo-ENA. Pour Mathieu Leboeuf, étudiant de 3e année en Maintenance d’aéronefs, l’expérience est toute aussi enrichissante. « Un voyage comme celui-là apporte beaucoup à ceux qui n’ont pas fait de stage et qui n’ont pas d’idée très concrète de la réalité de l’industrie ».

Un autre regard sur son avenir professionnel

Le séjour en Belgique aura permis à Nicolas de porter un autre regard sur son avenir professionnel. « Avec ce voyage, j’ai encore plus le goût de travailler comme technicien », a confié celui qui, il n’y a pas si longtemps encore, pensait devenir ingénieur. Certes, Nicolas n’écarte pas totalement cette idée, mais avant, il souhaite se donner la chance d’exercer le métier de technicien.

Quant à Mathieu, le séjour lui a ouvert des portes. « J’espère pouvoir continuer dans la voie qui a été discuté lors de notre visite chez X-air Services où je serais en mesure d’avoir un poste d’apprenti-mécanicien en juin prochain ».

 

Des visites des plus enrichissantes

Interrogé à savoir quel est son meilleur souvenir, Nicolas a répondu : « La visite de la base F-16, c’est sûr. On ne voit pas cela ici. Mais, la visite chez CAE était aussi très impressionnante. Ils nous ont simulé un vol pendant 20 min. Waouh! ».

Ce séjour a été l’occasion d’avoir une ouverture sur le marché européen, un marché différent du marché nord-américain. « Nous avons pu voir des anciens et des récents modèles d’Eurocopter, modèles que l’on ne voit pas ici », a indiqué Nicolas.

Pendant 10 jours, les 18 étudiants du projet Explo-ENA Belgique ont eu un emploi du temps fort chargé. Ils ont, entre autres, visité le Musée de l’air, le Wallonie Aerotraining Network (WAN), SONACA, SABCA, CAE, la base de F-16 de la Défense Belge et le détachement aérien de la Police fédérale. Les étudiants en maintenance et en avionique ont visité les installations de Xairservice et ceux de construction les installations de Techspace Aero. Étaient également au menu les visites de Liège, Philippeville, Milmort, Bruxelles, Bruges, Louvain, Anvers, etc.

Quel sera l’avenir de Nicolas? Technicien, ingénieur? Au Canada, en Europe? Nous ne pouvons encore le dire… toutefois, nous pouvons dire que ce séjour aura quelque peu changé les perspectives d’avenir de Nicolas. À suivre. 

Ce projet a été rendu possible, entre autres, grâce à l’Office Québec Wallonie Bruxelles pour la jeunesse (OQWBJ) et le Collège. Soulignons également l’implication de Nicholas Laurin, Denis Grenier et Pierre Gillard.

Petite anecdote : Les étudiants d’Explo-ENA ont eu la chance d’assister à l’atterrissage du A-380 d’Air France, le 7 octobre dernier, jour de leur départ pour la Belgique.