Étudiante en Technique d’éducation à l’enfance, Katia Goyette-Desjardins effectue son stage de fin d’études à Port Coquitlam en banlieue de Vancouver (Colombie-Britannique).

Vivant l’expérience d’intervenante en milieu de garde francophone et habitant dans une famille d’accueil depuis plus d’un mois, Katia partage avec nous ses réflexions:

«Katia noirOuverture d’esprit et communication

En ce qui concerne le stage final à Vancouver, l’ouverture d’esprit et la communication sont deux mots clés, afin de t’adapter à cet environnement émergent. Il ne faut pas avoir peur de communiquer ce que tu ressens, perçois ou conçois. Les gens, que ce soit à ton milieu de stage ou ta famille d’accueil, sont très gentils, accueillants, chaleureux, compréhensifs, à l’écoute et présents pour toi. Tous les gens que j’ai rencontrés avant et durant mon stage à Vancouver sont des perles rares. Si tu as besoin d’aide et de soutien, ils sont là pour toi. De plus, il faut que tu aies une ouverture d’esprit, car les milieux sont émergents et peuvent différer de ceux du Québec. Ouvre ton esprit à toute cette belle expérience de travail, à cet enrichissement professionnel. Tu en ressortiras émerveillé et grandi.

 

Introspection et sens de l’aventurepaysages2

En ce qui concerne les fins de semaine hors de ta famille d’accueil, de ta ville et de ton milieu de stage, un seul mot d’ordre : amuse-toi! Respecte tes limites, que ce soit au niveau de ton budget ou de ta personne. Profites-en pour te ressourcer, pour explorer, pour découvrir qui tu es, ce que tu aimes ou pas. Questionne-toi, expérimente et découvre plus loin que ton horizon.

 

Remerciements

J’aimerais remercier toutes les personnes qui se sont impliquées dans la préparation de mon stage à Vancouver : Maude Lapointe (mobilité étudiante); ma superviseure (Marie Roy); mon dentiste et son équipe (Spa Dentaire Laurier); ma coiffeuse depuis toujours (Linda Turcotte); mes étudiantes (Andréa et Nadia); ma famille éloignée (Manon, Steve, Sarah, Shawn, Josée, Alexandra, Éric, Jason et les jumelles); ma tante (Joanne); mes oncles (Stéphane et Dominic); la plus belle des mémés (ma mémé d’amour); mon fiancé, ma petite grande sœur et mes chers parents d’amour. Je vous suis infiniment reconnaissante pour tout ce que vous avez fait pour rendre ce voyage et cette expérience possible.

 

Un grand merci tout spécial aux membres du personnel de La vie est belle (Mélanie, Clara, Séverine et Madalina) de m’avoir accueilli avec autant d’amour et de bienveillance. Puis, un énorme merci à ma famille d’accueil qui a su m’offrir une place au sein de leur famille.»

—————————-

Katia Goyette-Desjardins, 3e année Techniques d’éducation à l’enfance