Brosmind4La panoplie de stages d’études et séjours internationaux offerts au cégep Édouard-Montpetit est, pour la plupart, directement liée au contenu pédagogique des programmes auxquels ils sont associés. S’ils permettent souvent de mettre en pratique des acquis et de créer des liens, d’autres offrent une vitrine sur la profession qu’occuperont les étudiants à l’issue de leur formation. C’est ce qu’ont expérimenté Alexandre Grenier et Lawrence-Alexandre Charland avec le projet de mobilité étudiante Viva design Barcelona, ouvert aux étudiants de Techniques d’intégration multimédia (TIM).

Brosmind1À l’automne 2015, ils sont partis en Espagne avec six autres étudiants de TIM et la professeure et coordonnatrice du projet, Ève Méthot, et sa collègue enseignante Marie France Turcotte, pour suivre des ateliers de maîtres en design et création numérique. Le séjour visait aussi à les initier au design d’avant-garde de Barcelone, ville en constante ébullition sur le plan culturel. « J’envisage  mon futur côté design différemment; comme c’est plus concret depuis mon retour, l’intérêt pour mon programme est plus grand » raconte Alexandre. « Quand tu fais ta formation, c’est plus nébuleux, ajoute Lawrence-Alexandre; tu ne sais pas trop comment tu vas appliquer tes connaissances. Maintenant on sait plus à quoi s’attendre».

Bouillon de culture

SANYO DIGITAL CAMERAEn plus du milieu professionnel, les différentes visites prévues stimulent la création. Que ce soit la Sagrada Família ou le Parc Güell du célèbre architecte Antoni Gaudí, les musées de Picasso, de Dalí ou la Fondation Miró, ce sont autant de sources d’inspiration qu’ils peuvent désormais utiliser. « La première chose qui m’a frappée c’est l’architecture; ça m’a fait réaliser qu’il y a du design partout, mentionne Lawrence-Alexandre. Il y a une variété de styles qu’on n’a pas l’habitude de voir au Québec et qu’on peut intégrer, précise-t-il, en référence au projet de maison 3D d’un de ses cours. C’est pratique d’avoir des références artistiques, explique-t-il. Si quelqu’un te demande un site Web à la Miró, tu sais de quoi il parle.» L’atelier de stop motion réalisé dans les installations des organisateurs du Offf Tour, événement de référence mondiale dans le domaine du numérique, fait aussi partie du bagage qu’ils comptent utiliser prochainement. La version québécoise de l’événement, le Offf Tour QC, initiée il y a deux ans par le Département de techniques d’intégration multimédia, tiendra sa prochaine édition le 31 mars 2016.

Parmi leurs coups de cœur, mis à part la Sagrada Família, ils mentionnent les Fontaines magiques de Montjuïc, visitées dans leurs temps libres. Un spectacle multimédia qui coordonne son et lumière aux mouvements des fontaines. « C’était le moment fort de mon voyage! En plus c’est lié à notre domaine», relate Alexandre, passionné de multimédia depuis la fin du secondaire. Quant à Lawrence-Alexandre, la visite de l’entreprise Vasava a été tout aussi marquante. «Ils font des trucs à couper le souffle. Si j’ai un assez bon portfolio, j’aimerais y faire mon stage» partage celui qui adore dessiner et qui aspire joindre les rangs de l’École des arts numériques, de l’animation et du design (NAD) à la fin de son programme collégial. À mi-parcours de leur formation de trois ans, les deux participants s’entendent pour dire que le périple tombait à point pour découvrir la vie professionnelle qui les attend.